”Story Sequencing”: Comment Alpine a réussi à promouvoir son nouveau modèle en séquençant sa stratégie de contenu

Automobile|Génération de trafic

Alpine, marque automobile mythique du constructeur Renault, s’est relancée en 2016 avec un futur modèle sport premium.

Contexte

Après plus de 20 ans d’absence, la marque souhaite renforcer sa notoriété et promouvoir son modèle auprès d’une cible en affinité avec l’univers de la marque. Pour ce faire, une stratégie de Content Marketing orchestrée en 2 temps a été mise en place.

Solution

Une stratégie de Content Marketing orchestrée en 2 temps a été mise en place.

Alpine, en collaboration avec OMD, a utilisé la puissance du Discovery d’Outbrain (75 % de reach) pour assurer la visibilité des retombées presse positives sur son nouveau modèle.

La marque s’est ensuite appuyée sur la solution Outbrain “Story Sequencing” pour réengager l’audience identifiée précédemment avec des contenus spécifiquement produits pour l’occasion : articles, photos et vidéos hébergés sur son site.

Résultats

TEMPS 1:
L’amplification de retombées presse émanant de sources de confiance a permis d’identifier et d’engager plus de 55.000 internautes.

TEMPS 2:
Séquencer la communication en diffusant ensuite les contenus de marque auprès d’une audience déjà engagée a permis de générer un trafic hautement qualifié.

16 % des personnes ayant lu les retombées presse amplifiées sur le réseau Outbrain ont ensuite cliqué dans une recommandation les dirigeant vers la plateforme de marque Alpine. Preuve de la qualité du trafic généré : un taux de
clic multiplié par 8 par rapport au temps 1 et un temps passé sur site de 60 secondes en moyenne.

“Pour accompagner le lancement d’Alpine nous avons orchestré avec Outbrain une communication en deux temps : l’amplification d’articles tiers d’experts auprès d’internautes intéressés, suivie du reciblage de cette audience par des contenus personnalisés disponibles sur le site d’Alpine. Cette répétition sur cible nous a permis d’apporter une brique différenciante au mix digital, en complément du SEA et du Display.”

CHRISTOPHE MATHON,
DIGITAL GLOBAL DIRECTOR, OMD