Performance

Le guide ultime du remarketing

Vous est-il déjà arrivé de visiter un site web, et de voir une annonce de ce même site le lendemain ? Ou alors d’ajouter des articles à votre panier sur un site de e-commerce, mais de ne pas finaliser votre achat, et de revoir des annonces sur des articles très similaires le jour suivant ? Si c’est le cas, félicitations, vous avez été retargetté(e) !

Qu’est-ce que le remarketing ? 

Le remarketing est une technique de marketing digital très utilisée qui consiste à afficher des annonces aux utilisateurs qui ont déjà visité un site web ou une landing page. Cette technique est un moyen efficace de cibler les personnes qui ont déjà montré un certain intérêt pour votre marque ou vos produits.

Comme vous ciblez d’anciens visiteurs ou des clients existants, on appelle cela du “re”-marketing. Il s’agit d’une nouvelle opportunité de convertir, d’augmenter la valeur de leur panier ou de fidéliser des clients, à l’aide d’annonces ou de campagnes dédiées. Vous pouvez faire du remarketing de différentes manières et avec différentes plateformes publicitaires, comme Outbrain, Google Ads ou encore Facebook Ads.

Le remarketing est devenu un MUST pour tout marketer, quelle que soit la façon dont vous l’utilisez.

Remarketing vs Retargeting

Si les termes “retargeting” et “remarketing” sont parfois utilisés l’un pour l’autre, ils présentent des différences importantes.

La principale différence entre le retargeting et le remarketing réside dans la stratégie. Le retargeting consiste principalement à diffuser des publicités à des clients potentiels en utilisant des cookies, tandis que le remarketing est généralement basé sur l’envoi d’e-mails. Le remarketing fonctionne en collectant les informations des utilisateurs et en créant des mailing lists qui sont utilisées ultérieurement pour envoyer des e-mails aux prospects.

Le retargeting et le remarketing sont toutes les deux des méthodes efficaces en soi, mais la combinaison des deux peut s’avérer être une stratégie gagnante pour maximiser les performances de votre mix médias digital et ainsi booster vos résultats.

Un mot sur le “behavioural retargeting”, ou le retargeting comportemental.

Si vous avez entendu parler de “behavioural retargeting”, il s’agit en fait d’une autre façon (plus compliquée !) de dire “retargeting”. Elle consiste à cibler des internautes en analysant leur comportement sur le web, comme les pages qu’ils ont visitées, le temps qu’ils ont passé sur chaque page, et les liens sur lesquels ils ont cliqué. Le retargeting, c’est à peu près la même chose, puisqu’il s’agit de faire du remarketing auprès de personnes qui ont visité une page ou cliqué sur un lien en particulier, ou qui ont effectué toute autre action prédéfinie.

Aujourd’hui, le marketing digital – et le remarketing – se focalise sur les centres d’intérêt et les comportements des utilisateurs. Après tout, c’est le meilleur moyen pour les marketers de déterminer ce que leurs clients recherchent vraiment et ainsi de capter leur attention.

Si vous êtes novice en matière de remarketing ou si vous souhaitez le mettre à profit pour votre entreprise, nous avons développé le guide ultime du débutant. Il couvre toutes les questions basiques du remarketing : “quoi, pourquoi, comment, où, et quand”, sans oublier quelques conseils de pro en bonus. Alors n’attendez plus, lancez-vous dans le remarketing dès aujourd’hui !

Exemple de remarketing

Voici un exemple fictif : Jeanne visite le site e-commerce de Shoes R’ Us, s’intéresse à une paire de chaussures mais ne l’achète pas. Peu après, Jeanne visite son site de news préféré. Il s’avère que Shoes R’ Us mène une campagne de remarketing via un ad network qui travaille avec ce même site de news. Jeanne va donc voir sur ce site une publicité de Shoes R’ Us présentant des chaussures identiques ou similaires à celles qu’elle a vu quelques jours plus tôt.

L’objectif du retargeting est de faire rappeler à Jeanne les chaussures qui l’intéressaient, et peut-être qu’en voyant la publicité, elle sera tentée de cliquer et de réaliser l’achat qu’elle n’a pas fait auparavant.

Conseil d’expert : vous pouvez utiliser les bases de données propriétaires de votre DMP pour créer des listes de remarketing. Voici comment le faire avec Outbrain.

Comment fonctionne le remarketing ?

Il n’est pas très compliqué de créer une campagne de remarketing pour votre site web. Ce qu’il vous faut, c’est installer un pixel.

Lorsque vous créez une campagne avec un ad network, celui-ci vous fournit un petit morceau de code (appelé pixel tag) à ajouter à votre site web. Chaque fois qu’un nouvel utilisateur visite votre site, le code déposera un cookie de navigation anonyme et l’utilisateur sera ajouté à votre base de données de retargeting. Lorsque le même utilisateur visitera un autre site qui héberge des publicités display ou natives de votre ad network, le système affichera votre publicité à cet utilisateur particulier. Et cela se produira tout au long de votre campagne en cours.

La décision de Google d’interdire l’utilisation de cookies tiers aura un gros impact sur la capacité des marketers à faire du remarketing. C’est pourquoi il est important de faire de la publicité sur des plateformes qui utilisent des données propriétaires qui permettent le tracking. L’arrivée d’un monde sans cookies est imminente, il est donc crucial de commencer à s’organiser dès aujourd’hui.

Qu’est ce qu’un pixel tag ?

Les pixel tags sont ces petits morceaux de code sur une page qui permettent aux sites web de déposer des cookies. Chaque visiteur possède un identifiant unique mais anonyme, de sorte que son activité en ligne puisse être analysée grâce à ses cookies. Dans le cadre du remarketing, l’ad server peut accéder à l’ID du visiteur et l’enregistrer dans une liste de remarketing.

Conseil d’expert : chaque fois que vous commencez à travailler avec un nouvel ad network, la première chose à faire est d’ajouter son pixel tag et de commencer à alimenter vos bases de données utilisateurs. Voici comment configurer un suivi des conversions avec Outbrain.

Qu’est-ce qu’une base de données, ou liste, de remarketing ?

Une base de données de remarketing est une liste de visiteurs qui effectuent une certaine action sur votre site. Par exemple, une base de données de remarketing “Homepage” liste tous les visiteurs de votre homepage sur une période donnée. Lorsqu’un visiteur arrive sur votre page d’accueil, son cookie est ajouté à cette liste.

Vous pouvez alors faire du remarketing en ciblant uniquement les visiteurs qui ont visité votre homepage.

Vous pouvez créer toutes sortes de listes de remarketing et adapter vos messages publicitaires à chaque liste.

Conseil d’expert : regardez cette vidéo pour savoir comment installer le pixel Outbrain et ainsi créer des listes de remarketing personnalisées.

Avantages du remarketing :

  • Tirez parti du trafic sur votre site web qui n’a pas converti
  • Ciblez les personnes qui ont déjà visité votre site et manifesté de l’intérêt pour votre marque
  • Ciblez les audiences les plus susceptibles de convertir
  • Maintenez l’intérêt porté à votre marque en diffusant stratégiquement des annonces auprès des publics intéressés
  • C’est une technique de marketing abordable, disponible sur une large gamme de plateformes et de canaux
  • Convient à tous les secteurs d’activité et toutes les thématiques
  • Disponible dans de nombreux formats publicitaires, y compris le display, le RLSA (Remarketing Lists for Search Ads), les carrousels dynamiques, et bien d’autres

Pour le e-commerce, le retargeting dynamique permet aux marketers de diffuser des publicités personnalisées pour différents utilisateurs en fonction des produits ou des services qu’ils ont consultés sur votre site web.

Votre site web attire peut-être beaucoup de trafic, mais votre taux de conversion moyen pour les premiers visiteurs est faible. Selon une étude réalisée sur les sites de e-commerce, un taux de conversion considéré “correct” se situe entre 2,5% et 3%. En d’autres termes, la majorité du trafic que vous générez n’aboutit pas en une vente. Le remarketing est votre meilleur atout pour tirer parti de tout ce trafic perdu.

Cibler les personnes qui ont déjà montré un intérêt pour votre entreprise est l’un des moyens les plus efficaces de les inciter à retourner sur votre site – notamment pour les sites de e-commerce. Découvrez la success-story de cette marque européenne de prêt-à-porter qui a vu son taux de conversion augmenter de 66 % en ciblant ses clients sur le réseau Outbrain.

Conseil d’expert : utilisez le remarketing pour proposer des offres spéciales qui n’étaient pas disponibles lors de la première visite sur votre site, par exemple un bon de réduction, une offre “buy one, get one free”, ou tout autre discount pour attirer le client.

Quand dois-je utiliser le remarketing ?

Quand faire du remarketing ? C’est une excellente question ! Certains marketers utilisent la tactique du “always on”, c’est-à-dire qu’ils ont en permanence une campagne de remarketing active qui vise les utilisateurs qui visitent leur site web mais ne convertissent pas (c’est-à-dire ceux qui ne font pas d’achat, ne remplissent pas un formulaire, ou ne téléchargent pas un document par exemple) 

Mais de nombreux marketers optent pour une approche plus poussée et personnalisée du remarketing. Vous pouvez cibler vos campagnes de remarketing en fonction de critères prédéfinis. Vous pouvez par exemple lancer des campagnes de remarketing uniquement pour les visiteurs qui visitent certaines pages, comme une page produit, ou uniquement pour ceux qui visitent votre site web à un certain moment de la journée ou de l’année (par exemple, pendant une période de vente spéciale ou de soldes). Tout dépend de votre stratégie globale et des actions que vous menez par ailleurs.

Conseil d’expert : avec le remarketing, il est très important d’éviter les excès. Vous risquez de déranger, voire de faire fuir, vos clients potentiels en leur affichant trop de publicités. Limitez le nombre de publicités que chaque utilisateur peut voir – un plafond de deux à trois publicités par jour maximum par exemple.

Où puis-je recibler mes clients ?

Il existe un certain nombre de plateformes et de canaux différents que vous pouvez utiliser pour le remarketing. Les voici :

  • Display Remarketing : La forme de remarketing la plus simple et la plus utilisée. Il suffit d’afficher aux internautes une publicité sur d’autres sites après qu’ils aient visité le vôtre, sur des ad networks display comme Google, Yahoo et Bing.
  • Native Remarketing : Les marketers peuvent réengager les visiteurs de leur site web avec du contenu intéressant, recommandé par des éditeurs premium sur des emplacements publicitaires natifs et ultra engageants.
  • Search Remarketing : Les Remarketing Lists for Search Ads (RLSA) sont une fonctionnalité qui vous permet de personnaliser votre campagne de Search pour les utilisateurs qui ont précédemment visité votre site.
  • Remarketing sur les réseaux sociaux : Affichez vos publicités de retargeting sur les réseaux sociaux comme Facebook, Twitter, LinkedIn, et TikTok après une visite sur votre site web.

Le remarketing est un excellent moyen d’augmenter votre ROI. Si votre budget est limité ou si vous estimez avoir déjà payé suffisamment pour le premier clic, vous pouvez expérimenter et affiner votre approche en matière de remarketing.

Conseil d’expert : Analysez bien vos données et trouvez les devices, les systèmes d’exploitation, et même les emplacements géographiques qui vous apportent les meilleurs taux de conversion. Créez des campagnes de remarketing en fonction de ces segments et analysez leurs performances. Vous serez sûrement en mesure de réduire vos coûts d’acquisition et d’augmenter votre taux de conversion.

La raison pour laquelle les visiteurs de votre site web n’ont pas converti est parfois un mystère. Ils ont peut-être été distraits et sont simplement partis. L’offre ne leur a peut-être pas plu, ou ne correspondait peut-être pas à leur budget. Peut-être ne font-ils que visiter pour l’instant, mais prévoient d’acheter dans quelques mois. Quelle que soit la raison, le retargeting/remarketing est un excellent moyen de maintenir l’intérêt porté à votre marque. Continuez à leur envoyer des informations et à leur donner des raisons de revenir sur votre site. Ils finiront par le faire ! Vous serez alors en mesure de générer plus de prospects, plus de conversions, et donc de ventes.

Combien coûte le remarketing ?

Le remarketing fonctionne généralement sur un modèle au coût par clic (CPC), ainsi que sur un modèle au CPM (coût par impression), et au CPA (coût par acquisition). Cela vous permet de gérer vos dépenses et d’ajuster vos enchères en fonction de la base de données utilisée ou de la campagne que vous avez choisie.

Vous vous sentez plus à l’aise avec le remarketing maintenant que vous avez lu notre guide ?

Démarrez une campagne de remarketing sur Outbrain aujourd’hui !

Alejandro Fernandez Domenech

Alejandro Fernandez Domenech

Alex a rejoint Outbrain en 2022 en tant que stagiaire en marketing pour la France et le Benelux. Il contribue à la création de contenu et à l'organisation d'événements. D'origine espagnole, il est né en Belgique et a fréquenté une école française ainsi qu'une université britannique, ce qui lui permet de parler quatre langues.